Saint Fursy

Évangélisateur de la France

05 octobre 2008

Saint Fursy en France

Mai_08_103Fursy, remplacé par ses deux jeunes frères Ultan et Foillan (Ultain et Foislain ), débarqua à Quentovic (Etaples) vers 639.

Le voyage à Rome que l’on trouve fréquemment dans les vies de saints de l’époque carolingienne n’a surement jamais eu lieu car ni la Vita prima, ni Bède n’en parlent.

Il devint l'ami d'Archambaud, maire du palais et seigneur de Péronne, par don de Clovis II, dont il baptisa son fils. Il eut des rapports avec Erchinoald qui lui demanda de baptiser son fils et Clovis II (636-657), qui l’autorisa à fonder un monastère sur une terre de Neustrie. Fursy choisit la localité de Latiniacum, Lagny en Brie dans la Marne. Il y bâtit trois chapelles dans un monastère qui avait tout lieu d’être un Monasterium Scottorum. Fursy quitta donc Péronne pour créer l'abbaye de Lagny, vers 648. C'est là qu'il aurait ressuscité un jeune noble, fils du comte Aimont (Aymon, Aymont) : c'est son miracle le plus connu. 


Bède le Vénérable a écrit sur lui plus que sur n'importe quel saint homme, à l'exception d'Aidan. Bède narre les nombreuses transes extatiques de Fursy, durant lesquelles il avait la vision d'une effroyable lutte du bien et du mal, entre ciel et enfer. Ces "visions de Fursy" ont beaucoup influencé Dante, lors de ses travaux qur la Divine Comédie.

Archambaud n'ayant pas supporté l'éloignement de son ami et lui demanda de fonder un monastère à proximité de Péronne. C'est ainsi que Fursy fonda l'abbaye du Mont-Saint-Quentin, avec ses frères Foislain et Ultain. C'est Saint Eloi qui consacra ce monastère qui plus tard reçu Pierre l'Ermite avant la première croisade. Après la mort de Saint Fursy, le monastère créé au Mont Saint Quentin prit le nom de "Monastère écossais". Nom découlant de la grande quantité d'Ecossais et d'Irlandais qui venaient se recueillir sur le tombeau du Saint.

Posté par Maxime999 à 11:26 - Saint Fursy en France - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire