Saint Fursy

Évangélisateur de la France

14 octobre 2008

La légende des boeufs

La mort du saint fut riche en péripéties relatées par les vitae et les virtutes. Ces virtutes, œuvre d’un moine de Péronne qui vécut un siècle et demi après les faits, ne sont pas sans une certaine partialité en faveur de ce monastère. Outre le lieu ou la date de la mort de Fursy, la translation des reliques du saint fut objet de controverses. Ce dernier serait mort vers 650 à Macerias, près de Frohen, sur la route des îles britanniques . C’est en voulant revoir ses frères que celui ci serait mort en route. Le lieu de son... [Lire la suite]
Posté par Maxime999 à 07:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 octobre 2008

Saint Fursy : combat entre l'Ange et le démon

Saint Fursy était évêque et Bède * passe pour avoir écrit sa vie. Il était parvenu à un haut degré de vertus et de bonté lorsque sa fin approcha et qu'il rendit l’esprit. Il vit alors deux anges venir à lui pour emporter son âme; il en distingua un troisième qui marchait en avant, armé d'un bouclier éclatant de blancheur et d'un glaive flamboyant; ensuite il entendit les démons crier : « Allons en avant et suscitons des combats en sa présence. » Ils s'avancèrent donc, et en se retournant, ils lancèrent contre Fursy des... [Lire la suite]
Posté par Maxime999 à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 octobre 2008

Saint Fursy en France

Fursy, remplacé par ses deux jeunes frères Ultan et Foillan (Ultain et Foislain ), débarqua à Quentovic (Etaples) vers 639. Le voyage à Rome que l’on trouve fréquemment dans les vies de saints de l’époque carolingienne n’a surement jamais eu lieu car ni la Vita prima, ni Bède n’en parlent. Il devint l'ami d'Archambaud, maire du palais et seigneur de Péronne, par don de Clovis II, dont il baptisa son fils. Il eut des rapports avec Erchinoald qui lui demanda de baptiser son fils et Clovis II (636-657), qui l’autorisa à fonder un... [Lire la suite]
Posté par Maxime999 à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]