Saint Fursy

Évangélisateur de la France

29 novembre 2008

les reliques de Saint Fursy

Mai_08_102Les reliques furent donc un sujet de conflit important entre  le duc Haimon, Erchinoald et Berchaire, le comte de Laon.

Ce dernier prétendit que Fursy avait reçu de nombreuses terres dans le laonnois mais n’avait jamais pu s’y rendre puisque le maire du palais de Neustrie l’en avait empêché.

Il est évident que la possession des reliques ou d’un lieu de pèlerinage ayant des retombées économiques importantes a pu favoriser un tel attachement à un simple moine.
Pour preuve, Erchinoald se dépêcha de terminer la construction de l’église de Péronne pour y accueillir les restes de saint Fursy. On retrouve dans les virtutes le thème connu du corps déposé dans un char tiré par des bœufs et lancé au hasard.


Néanmoins, l'épisode du char tiré par les boeufs fut interpreté comme le jugement de Dieu. Il avait déjà utilisé pour saint Ronan en Armorique au VI°s,.

Bref, tout cela joua en faveur de Péronne.


Posté par Maxime999 à 14:44 - Mort de St Fursy - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Membre du Cercle d'histoire du Roeulx (Belgique) et historiographe de la confrérie de St Feuillien, j'effectue actuellement des recherches à propos de St Fursy. En parcourant un article envoyé par des amis de la Confrérie De St Fursey à Norwich dans le Norfolk, j'ai ainsi appris que Fursy aurait été canonisé en 655. Cependant, je n'ai pu à ce jour confirmer ou infirmer cette info qui pourrait donner lieu à une nouvelle hypothèse quant à l'assassinat de son frère Feuillien. Pourriez-vous m'aider dans ce sens ? D'avance merci.
    Notre confrérie compte se rendre dans une paire d'année en votre région pour retrouver des indices et autres lieux sur Fursy/Feuillien/ Ultain. En 2000, nous étions en Irlande (Inchiquin) et en 2005 en Grande-Bretagne (Burg Castle)

    Posté par Ben Hautenauve, 29 novembre 2008 à 16:42

Poster un commentaire